7/26/2016

Les archives du jazz québécois # 3


Pour ce troisième volet de ma série "Les archives du jazz québécois", la jazzthèque vous offre une autre rareté datant cette fois de 1964. Il s'agit d'une prestation en direct des studios de Radio-Canada du trio de Pierre Leduc et du quintette de Nick Ayoub.

Jazz en liberté (1965-1976) est probablement l'émission Jazz de Radio-Canada la plus connue. Plusieurs performances de Jazzman québécois y sont devenus des albums (Yvan Landy, Michel Donato...). Mais avant 1965, et même avant 1964, l'an zéro du jazz québécois (année de parution de l'album "The Montreal Scene" de Nick Ayoub); Radio-Canada diffusait déjà depuis plusieurs années des concerts jazz mettant en vedette des ensembles québécois et canadiens. Certains de ces enregistrements oubliés sont précurseurs de la toute première vague d'album jazz québécois. Le but de ces émissions Radio-Canadienne semble avoir été de faire la promotion d'un jazz d'ici nationalement mais aussi internationalement.

Il y eu d'abord "Jazz du Canada" (1960) dans lequel on retrouvait notamment le québécois Gilbert Lacombe.  Puis trois ans plus tard, Yvan Landry et Nick Ayoub dans "Jazz du Canada" (1963). Ensuite, le concept sembla changer de nom et l'émission fut nommée "Jazz 64".

D'après le peu d'info que j'ai trouvé, Jazz 64 aurait été constitué comme suit:

1-Le Trio de Pierre Leduc
2-Le quintette de Nick Ayoub
3-Trump Davidson and his Dixieland Band
4-The McConnell / Basso Quintet
5-J.J. Johnson & Chris Gage Trio
6-The Neil Harris Quartet

Si un lecteur avait des informations supplémentaires, contactez-moi.

Encore une fois, l'émission n'avait pas de thème spécifique.  On avait droit à des compositions originales à chaque émission. Parlant de thème; dans le cas de Pierre Leduc, ce sera une pièce nommée "Long Line Blues" qui sera jouée. Agréable et down-tempo :

Thème version 1964



Fait étonnant, sur le premier album de Pierre Leduc "Information" (1966); Long Line Blues sera joué mais de façon assez différente.  Le rythme est plus up-tempo et la pièce est même renommée "Thème" :


Thème version 1966


Sinon, le reste de la prestation de Pierre Leduc n'inclut que des inédits. Des pièces comme: "Theolonica", "Solar", "Speak Low", "Prelude to a Kiss" ne peuvent malheureusement être entendues que sur ce rare enregistrement.  Selon toute vraisemblance, il s'agit là du premier enregistrement de Pierre Leduc.  On pourrait même dire qu'il s'agit de son premier album tant il y a de contenu.

Le trio Pierre Leduc était alors composé ainsi:
Trio Pierre Leduc / photos tirées de jazzcitymtl.com


Batterie: Pierre Béluse
Basse: Carl Palmas
Piano: Pierre Leduc





Prelude To a Kiss est un début accrocheur.  Par moment, le style est définitivement plus expérimental qu'un trio piano à la Oscar Petterson ou Jerry De Villiers. Des pièces comme "Solar" (Miles Davis) ou "Theolonica" (compo originale), sont à peu près dans le territoire du Free Jazz.  On reste assez surpris dans "Theolonica" lorsque le contrebassiste sort un archet et fait un solo. Rappelons que cet enregistrement précède de cinq ans l'album du Quatuor de Jazz Libre du Québec. Puis, "Prelude to a Kiss" (Duke Ellington) est joué en piano solo par Leduc de façon très convaincante. Ma préférée reste "Long Line Blues" (compo originale), utilisé comme thème au début de l'émission mais aussi entendu dans son entièreté un peu plus tard.
                                                                                               
                                                                ***

Composition du Quintette de Nick Ayoub à
Jazz '64 (Don Habib à la contrebasse)

Maintenant côté Nick Ayoub. Son célèbre album "The Montreal Scene" est également paru en cette même année de 1964.  Tout porte à croire par contre, que l'enregistrement de cette émission fut diffusé avant la sortie de l'album.

Premièrement, le contrebassiste Don Habib (qui composa les deux pièces ("Bib and I" et "Ya Habibi") faisait encore partie du quintette à ce moment là. On peut d'ailleurs voir le quintette tel qu'il était formé lors de son passage à Radio-Canada sur la photo ci-contre tirée du site Jazz Petite Bourgogne.

Composition du Quintette  Nick Ayoub sur Montreal Scene
(Michel Donato à la contrebasse)
Sur l'album "The Montreal Scene" parut plus tard la même année, on retrouvait alors Michel Donato à la contrebasse.

Deuxième preuve que "Jazz 64" précède "The Montreal Scene": la pièce "Pillsville" n'était pas encore nommée ainsi. Elle est présentée comme "One for fire".

Nick Ayoub a plus d'une fois changé les noms des pièces figurant sur "The Montreal Scene" avant la parution de l'album. Prenons exemple de la suite "Montreal East" & "Montreal West" qui se nommait précédemment "Two" & "Part" tel qu'annoncé lors de sa première prestation à Radio-Canada en 1963.

Sinon, il reste une faible possibilité que Radio-Canada est censuré le titre "Pillsville"; ou du moins, demandé à Ayoub de trouver un autre nom que Pillsville vu l'image négative que ce titre évoque. Selon moi cette possibilité reste marginale.

Trois pièces de cette prestation sont inconnues des fans de Ayoub: "When Johnny Comes Marching Home", "Gone With The Wind", "Lush Life".



Si l'on regarde sur le disque on remarque la note: "Date d'échéance: le 31 décembre 1965".  Passé cette date la consigne était non seulement de ne plus mettre en onde ces enregistrements, mais même de les détruire.  Heureusement que cette consigne n'a pas été suivie par tout le monde. Imaginez le manque de vision !  Non seulement les ententes contractuelles avec les artistes en question n'étaient pas renouvelées mais ces bijoux devaient être détruits.  Quel gaspillage.


Fut un temps où Radio-Canada avait les moyens et l'ambition d'exporter du contenu québécois à l'étranger. Cette époque semble bien lointaine aujourd'hui.  De nos jours, l'attitude semble plus de penser petit. On fait plutôt dans la gestion de la décroissance. On ne peut que s'en désoler.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire